GROUND ZERO


Fermeture du forum
Pour plus d'informations, lisez ce sujet.

oh my god, they killed kenny!

avatar

Invité
Invité


Message oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 17:22
Cara Bella Winhurry
   l'infini; l'être multiple vit dans mon unité sombre. dieu; je n'aurais qu'à souffler, et tout serait de l'ombre
feat alicia vikander
   (c) thegifsbox.tumblr

   Nom: Winhurry, celui de son paternel et des siens avant lui. Celui qui se hâte, qui sonne comme un poème de Whitman, et qui n'en a que le nom. De grande promesse que le vent balaie et la hâte efface. Prénom(s): Cara, Isabella, et personne ne connaît le deuxième, parce qu'elle ne l'aime pas suffisamment pour le crier. Surnom(s): Au travail, on l'appelle par son nom de famille, et dans l'intimité, c'est souvent Winnie, mais surtout Care. Son père est le seul à lui offrir une flopée de surnoms-chamallow, et elle n'en accorderait le droit à personne d'autre Âge et date de naissance: 30 ans, née le 29 janvier 2160.  Origines: Britanniques, très au nord de la grande île, sur la planète Mère. pas née là-bas, pourtant, mais sur le continent américain Occupation: chercheuse en biologie humaine, elle passe la plupart de son temps dans son labo, parfois peut-être trop, comme pour fuir la réalité du dehors, ou peut-être pour obtenir des réponses plus vite. tel père, telle fille. Statut civil: workaholic. Groupe: settler.


   Cara n’a aucun souvenir de sa mère. Elle ne garde son visage qu’à travers les photos que son père a gardé avec lui, dans son portefeuille, ou qu’il a exposé ça-et-là dans toutes les pièces de la maison. On devrait savoir vivre avec, quand on n’a pas connu la perte, ni le chagrin. Cara était trop jeune. Sambre, sa maman, est morte quelques jours après l’avoir mise au monde. Elle ne l’a jamais connue. Parfois, pourtant, c’est un siphon qui se forme dans sa poitrine, qui la tord, et l’oppresse, comme un manque insoutenable, un regret de n’être pas née avant, de ne pas se rappeler les quelques étreintes, les sourires, et les adieux. Il lui arrive de se sentir coupable, les beaux jours, de chaleur et de lumière, où son père et elle partagent un moment heureux ; elle se sent coupable de pas penser à elle, de savoir rire, vivre et aimer, sans elle. Elle ne devrait pas y penser tant, Cara, pas y penser comme ça. Peut-être est-ce dû au chagrin de son père, qu’elle ne peut s’empêcher de porter aussi, comme pour partager le fardeau. Pour en porter au moins une part infime ; parce qu’elle n’est pas malheureuse, Cara. Si elle pense à sa mère, parfois, si elle lui manque, de temps en temps, elle s’avoue bien, la plupart du temps, qu’elle n’a pas été présente dans sa vie ; qu’elle peut y penser, et sourire au souvenir qu’elle s’invente, mais qu’il n’y a aucune raison de ça la rende triste, elle. Pas elle. Son père, c’est différent. Son père il l’a connue, et aimée. Son père n’a jamais accepté. Il n’a jamais pu. Et elle, Cara, elle a consacré sa vie, outre son travail, à essayer de le faire sourire. A le faire rire. Parfois elle a l’impression de n’être jamais plus heureuse que lorsqu’elle l’entend rire. + Elle n’est pas malheureuse, il faut le préciser. Elle n’est pas malheureuse, jamais. Mais elle s’emmitoufle dans un manteau de nostalgie constante, sans qu’elle n’en puisse déterminer l’origine. Nostalgique de sa mère, qu’elle n’a jamais connue, mais aussi et surtout d’une planète sur laquelle elle est née et qu’elle a quittée aussitôt. C’est bête, elle le sait, mais c’est comme si elle avait été adoptée. Comme si elle était orpheline. Ces paysages, ces villes, ces continents qu’elle n’a jamais connus et ne connaîtra jamais plus. C’est un peu, pour elle, comme si on lui avait pris ses origines. Voila, juste comme ça. Elle ne saura plus. Elle ne verra pas. Elle ne ressentira jamais cette vague qui nous prend aux tripes lorsqu’on pose le pied sur notre terre d’origine. La sienne n’est plus. Et profondément, elle ne peut s’empêcher de voir Vesta comme un « foyer de transition » avant de partir ailleurs. Bien qu’elle n’ait connu rien d’autre que Vesta, et Ground Zero, elle n’entend pas s’y attacher ; elle n’y arrive pas, même les jours où elle le voudrait bien. C’est juste une salle d’attente. Alors Cara travaille. Pour oublier maman, pour oublier la terre, pour oublier la peine déchirante qu’elle lit dans le regard de son père qui mérite mieux que ça, mieux que tout. + Du coup, au cas où ce n’est pas encore assez clair : Cara est une véritable workaholic. Elle se réfugie dans le travail, le café et est une habituée des heures supplémentaires. C’est une véritable passionnée, de biologie, d’organismes vivants et d’êtres humains, mais à plus large échelle, c’est une passionnée de sciences. Ça encore, c’est son père qui le lui a transmis. Petite, c’était son père qu’elle avait en modèle, et elle voulait reproduire son parcours à la trace. Tout. Les embauches et les licenciements, les missions, les différents boulots, l’enseignement. C’est à l’école qu’elle a dévié, se trouvant un intérêt plus particulier pour ce qui se trouve sur Vesta qu’ailleurs dans l’espace : l’humanité. Et puis l’histoire, aussi. Ça lui a donné de savoir, de chercher d’elle-même, plutôt que d’attendre que d’autres hommes en blouses blanches trouvent les réponses à sa place. + Elle met un point d’honneur à manger bio et à faire du sport au moins une fois par semaine. Elle a un train de vie difficilement soutenable. Mais Cara est une droguée de l’activité. Ne rien faire l’angoisse au plus haut point, elle a toujours l’impression de perdre du temps de sa vie dès qu’elle fait quelque chose d’inutile. Comme regarder la télé, ou faire une pause de plus de cinq minutes. + Bien que la seule chose plus importante que le travail, pour elle, soit la famille, Cara a une peur panique à l’idée d’avoir des enfants un jour : elle n’en veut pas. N’en a jamais voulu et n’en voudra jamais. Elle est convaincue qu’elle serait parfaitement incapable de l’élever, de toute façon, si elle devait en avoir un, un jour. C’est une angoisse dont elle n’a jamais parlé à personne, de peur d’être jugée comme un véritable cœur de pierre. Son père non plus n’est pas au courant, et c’est sans doute un des seul secret qu’elle ne partage pas avec lui : s’il y a une chance pour ça lui fasse de la peine, alors elle préfère le lui cacher. Ce n’est pas anodin : l’absence de mère, le manque de temps ; mais pas seulement. A 18 ans, Cara est tombée enceinte après une soirée à laquelle elle s’était franchement lâchée. Coucher le premier soir avec un parfait inconnu n’était pas dans ses habitudes, mais la lucidité ne l’a pas emporté ce soir là : elle avait même complètement disparu. Elle s’en est longtemps voulu pour son manque de prudence, et, trop inquiète à l’idée d’avoir peut-être chopé une MST, en avait même oublié le risque de grossesse. Elle avait immédiatement couru faire un dépistage, et n’avait même pas pensé à la pilule du lendemain. Elle a avorté, dès qu’elle l’a su. Puis a préféré oublier. + Alerte aux idées reçues : Cara n’est PAS une sainte-nitouche qui se couche à 21h et se réveille au son des oiseaux. Cara, c’est soit la meilleure amie idéale. Dès qu’elle s’autorise enfin à quitter le labo, il est hors de question de rentrer chez elle pour s’ennuyer. Elle sort avec des amis, fait la fête jusqu’à pas d’heure. Elle est authentiquement drôle, adepte de l’autodérision et du douzième degré. Elle est chiante, parfois, quand elle se lance dans des discours trop longs, ou trop compliqués. Mais elle est spontanée, et très imprévisible. C’est le genre de fille avec qui on aime partir à l’aventure, on ne sait jamais ce qui nous attend. C’est le genre de fille dont on tombe amoureux au premier regard, et dont on déteste ne pas pouvoir se détacher : parce que, soyons francs, elle n’est pas facile à vivre, et ce n’est décidément pas le genre de fille avec qui on peut se poser pour le restant de ses jours. Tant pis, tant mieux : elle n’a aucunement envie de s’ennuyer à vivre une histoire d’amour routinière. Cara est libre comme le vent.


   
You know my name, not my story
Vous considérez-vous plutôt Conservateur ou Novateur ? Souhaitez-vous reprendre la société terrienne ou en créér une nouvelle, avec de meilleures valeurs ?
   
Conservatrice de quoi ? Cara n’a jamais rien connu de la Terre, elle en a juste entendu parler. A l’école, par son père, et les plus vieux qui ne parlent plus de rien d’autre. Elle a oublié qu’elle y a vécu deux ans, oublié qu’elle y a foulé son sol à quatre pattes, qu’elle y fait ses premiers pas. Ses plus lointains souvenirs remontent au vaisseau. Alors, conservatrice de quoi ? De tout ce qu’elle a cru comprendre, les régimes politiques, économiques et sociaux qui pilotaient la Planète Mère étaient loin d’être idéaux. Avec le temps, ils étaient même devenu corruptifs et malsains. Chacun prenait ce qu’il y avait à prendre pour soi, on n’arrivait plus à s’aimer les uns les autres ; à se respecter, du moins. Des religions faisaient la guerre et des guerres faisaient les religions. On avait oublié qu’on était tous une même race, une même humanité, on était devenus individualistes, en même temps qu’on était devenus malade, et la Terre avec le reste de l’humanité. Non, Cara est novatrice, elle veut autre chose que ce qu’on lui a raconté. Autre chose que la haine, autre chose que la misère, que la mort et le chagrin ; autre chose que la corruption, les complots, les coups bas et les pots de vins ; autre chose que la loi du plus fort, autre chose que la loi du plus riche, et du plus influents. Bien sûr qu’elle veut du nouveau, Cara, quelque chose de mieux, quelque chose de plus paisible. Mais l’homme est homme et elle aimerait déjà croire qu’il en est d’abord capable, dans son fort intérieur. Elle sait bien qu’une planète de dicte pas les lois, et qu’on reste les mêmes n’importe où dans l’espace.


   Avez-vous déjà considéré la possibilité qu’une autre civilisation existe sur Vesta ?
   
Cara étudie la biologie humaine, et elle a toujours été attirée par l’ailleurs, par le plus grand. Elle connaissait le rôle des anthropologues sur Terre et est tout à fait certaine que l’histoire de Vesta peut s’étudier de la même manière. Cara fait partie de ceux qui croient en la vie, partout, ailleurs, dans l’espace, dans l’inconnu. Fut un temps où, pour cette seule raison, elle voulait devenir astronaute. Suivre les traces de son père, marcher dans ses pas jusqu’à la NASA, puis aller plus loin, dans une fusée vers le lointain. Aujourd’hui, elle étudie l’Homme, avec un grand H, dans un labo noir et blanc aux néons bleus qu’elle a installés elle-même pour se sentir à l’aise sur son lieu de travail. Est-ce qu’elle croit à une autre civilisation sur Vesta ? Plus que quiconque, plus qu’à n’importe quoi. S’il y a de la vie ailleurs, alors pourquoi pas là, pour commencer ? On n’a pas tout passé au peigne fin, on vient tout juste de découvrir un nouveau que l’on n’a pas encore pris le temps de visiter totalement : qui sait ce qu’on pourra y trouver ? Des gens comme nous ? Des gens différents ? Des gens, déjà ? Des êtres ou des choses ? Des âmes en mouvements, des objets immobiles ? De nouvelles couleurs, de nouvelles matières et de nouveaux matériaux, qu’on n’imagine à peine en rêve ? Si Cara a un rêve, c’est sûrement celui là. Celui d’en trouver d’autres, et de les comprendre, et de les apprendre, et de vivre à leurs côtés.  


   Souhaitez-vous que la colonie s’étende et découvrir le reste de la planète ou vous sentez-vous mieux à Ground Zero ?
   
Pour toutes les raisons spécifiées au dessus, Cara veut bouger. Si ça ne tenait qu’à elle, elle aurait déjà fait son baluchon pour faire le tour de la sphère. Mais elle a une vie à Ground Zero, qui lui plaît quand même, bien qu’elle ne soit pas suffisante. Surtout, elle a un père qu’elle ne quittera pas, ou qu’elle emmènera avec elle. Elle y pense, parfois. A lui demander de partir tout les deux, tourner autour du globe, avec rien d’autres que leur esprits de scientifiques allumés, leurs gadgets d’idiots, leur idées plein la tête, et leurs discussions sur tout, sur rien. Mais son père aussi a une vie, ici, une nouvelle vie qu’il tente de mettre en place, de reconstruire, pour laquelle Cara se donne du mal à essayer de recoller les morceaux, à retrouver ceux qu’il a éparpillés. Cara est trop impatiente, alors elle reste, elle ne part pas, chaque chose viendra en son temps, et il n’est pas venu le temps de partir, encore.



   

   Pseudo et/ou prénom: Cess, polar lights sur Bazz
   Âge: 20 ans.
   Personnage: plus ou moins scénario de White .
   Présence: totalement irrégulière, parce que je bosse tout l'été () mais j'vais venir au moins un peu tous les jours, normalement.
   Comment as-tu connu le forum?: krrrr j'le suis depuis le tout début, j'en suis fan  Evylechoupinou.
   Une remarque?: vous vous êtes démenéééés bordel c'est trop beaaaaaaaaaauuuuuuuu


Dernière édition par Cara Winhurry le Mer 22 Juil - 15:43, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 17:22
Histoire
   whatever can happen will happen.


   Ecrivez ici l'histoire de votre personnage, présentée comme vous le souhaitez, en un minimum de 30 lignes. Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat. Sed maximum est in amicitia parem esse inferiori. Saepe enim excellentiae quaedam sunt, qualis erat Scipionis in nostro, ut ita dicam, grege. Numquam se ille Philo, numquam Rupilio, numquam Mummio anteposuit, numquam inferioris ordinis amicis, Q. vero Maximum fratrem, egregium virum omnino, sibi nequaquam parem, quod is anteibat aetate, tamquam superiorem colebat suosque omnes per se posse esse ampliores volebat.  


Dernière édition par Cara Winhurry le Mar 21 Juil - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Adelaide A. Montgomery
groupe ingénierie

Arrivée sur Vesta : 11/07/2015
Messages : 446
Points : 281


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 17:24
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Syracuse Salgado
clan harrison

Arrivée sur Vesta : 10/07/2015
Messages : 611
Points : 288


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 17:35
Bienvenue jolie demoiselle
Ton papy est un viel ami à moi et tu as très bien fait de choisir de jouer sa fille
Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 17:39
j'adore la signature
bref, la bienvenue par chez nous et courage pour la fichette
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 17:40
La fille du vieux White Gégébougesoncooorps Gégébougesoncooorps Gégébougesoncooorps
Bienvenue chez toiiiii ! J'adore Alicia et je suis contente que tu l'ai prise (en changeant de la fille au gros booty que t'avais mis mdr mdr mdr )

BREF ! Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 17:49

j'aimais bien le booty perso Arrow
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Seth A. Shneider
groupe technique

Arrivée sur Vesta : 10/07/2015
Messages : 491
Points : 435


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 17:52
Bienvenue dans les environs !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Adelaide A. Montgomery
groupe ingénierie

Arrivée sur Vesta : 11/07/2015
Messages : 446
Points : 281


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 17:52
XD Aemon, je me demande a qui il appartenait ? J'ai pas reconnu la célébrité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arrivée sur Vesta : 10/07/2015
Messages : 87
Points : 44


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 18:01
MA FIIIIIIILLEEEE huggie
J'ai trop trop hâte de lire ta fiche
J'aime bien le début déjà

Ma boite à MP t'es ouverte tu le sais
JOTEEEEM déjà
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 18:11
aaaaaaaahhhhh mais vous êtes des fous

@syracuse > vouuui j'ai cru comprendre que vous étiez unis par les liens du mariage sur les internets il nous faudra certainement un lien, d'autant que l'avatar que t'as pris est une ô grande perfection qu'on ne voit que trop peu

@nèbla > et j'adore ta célébrité, dear lord, j'voudrais tellement être la besta de Jlaw (ce qui fait de moi une personne parmi des milliards ahah)

@aemon > qu'est-ce que j'disais! un gros bourrin mdrmdr

@seth > best. avatar. ever.
vous êtes beaucoup trop beaux ici hein.

@kidah > bon faut que j't'avoue que je fangirl sur toi depuis l'ouverture du forum ta célébrité est sublime et ton prénom est TELLEMENT AWESOME que je le réutiliserai sûrement sur d'autres rpg (et on dit pas de mal de Kylie Jenner, oh, c'est une grande dâââme :fuck: )

@adelaide > c'était Kylier Jenner !!!!! ahahaha me jugez pas, c'était un avatar de salle d'attente

@blanc > OUI DADDY WITHEY C'EST MÔAAA TA PROGÉNITURE    et ouais, j'suis déjà en train de te mprceler mdr        J'aipasdeculotte trop hâte de jouer avec toi (du coup, trop hâte de (déjà) finir ma fiche  )

merci mille fois à vous tous en tout cas, vous savez très bien donner envie de rester  
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 19:14
mdr mdr mdr
Mooooooh t'es trop gentille toi alors mais... VOLEUSE (nan j'rigole, prends le j'te le prête ) Je viendrais te quémander un lien quand les terriens auront conscience qu'ils sont foutus parce qu'on est PARTOUT En vrai, Alicia j'ai toujours voulu la jouer un jour et god je suis contente qu'elle soit prise ici, elle est tellement rare et tellement choupinette
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 20:24
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Lesath Lazarus
première génération

Arrivée sur Vesta : 10/07/2015
Messages : 116
Points : 77


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 21:02
Ow bébé White
j'aisauvétonpère

Bienvenuuue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Evander G. Parks
Groupe commandes

Arrivée sur Vesta : 12/04/2015
Messages : 478
Points : 333

Groupe commandes

Message Re: oh my god, they killed kenny!
Ven 17 Juil - 23:17
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nathaël A. Scifo
Groupe ingénierie

Arrivée sur Vesta : 12/04/2015
Messages : 289
Points : 218

Groupe ingénierie

Message Re: oh my god, they killed kenny!
Sam 18 Juil - 11:58
bienvenuuuue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jahaan I. Serhan
Groupe défense

Arrivée sur Vesta : 23/01/2015
Messages : 188
Points : 153

Groupe défense

Message Re: oh my god, they killed kenny!
Sam 18 Juil - 15:53
bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Sam 18 Juil - 15:56
Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Mar 21 Juil - 9:50
merci infiniment à tous les zouzous
le tout sera terminé demain soir au plus tard

@sath > tu l'as sauvé pour de vrai??
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Arrivée sur Vesta : 23/01/2015
Messages : 228
Points : 156


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Jeu 23 Juil - 17:13
bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arrivée sur Vesta : 23/01/2015
Messages : 228
Points : 156


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Sam 25 Juil - 12:27
Ta fiche ayant été posté il y a une semaine ou plus, il ne te reste plus que jusqu'au vendredi 31 juillet inclus pour la terminer ou la modifier. N'hésites pas à demander un délai si c'est trop juste. potté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Jeu 30 Juil - 13:55
Bonjour potté
je viens de la part de Cara demander un délai, elle ne sera pas là jusqu'au 10 aout
merci d'avance pour elle
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Evander G. Parks
Groupe commandes

Arrivée sur Vesta : 12/04/2015
Messages : 478
Points : 333

Groupe commandes

Message Re: oh my god, they killed kenny!
Jeu 30 Juil - 16:34
Délai accordé jusqu'au 17 août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Cosme N. Tillinghast
Cinquième génération

Arrivée sur Vesta : 10/08/2015
Messages : 81
Points : 35

Cinquième génération

Message Re: oh my god, they killed kenny!
Mer 19 Aoû - 12:04
Pas de nouvelles, j'archive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


Message Re: oh my god, they killed kenny!
Revenir en haut Aller en bas
 

oh my god, they killed kenny!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [JEU : Flash] KILL KENNY : sauvez le pauvre kenny [Gratuit]
» YAMAHA XJR d' AOSHIMA version KING KENNY (roberts)
» The man who killed Don Quichotte
» Kill or be killed aka Combat final
» Site kenny Eustache

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GROUND ZERO :: Black Hole :: Dust :: Archives des fiches
-